André-Jacques Auberton-Hervé

Image André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé et les atouts de l'Union européenne

Il croit que notre continent a des atouts indiscutables. André-Jacques Auberton-Hervé (andre-jacques-auberton-herve) a commencé de zéro pour créer une entreprise de référence dans le secteur de la microélectronique. Il connaît l'utilité du milieu de la finance. Selon le dirigeant, pour se battre à armes égales contre les premières puissances, l’Europe se doit de soutenir ses meilleures entreprises en se dotant des outils adéquats. Pour faire profiter le maximum de personnes de son expérience, André-Jacques Auberton-Hervé a écrit récemment un livre intitulé "De l'audace !".

La vision éclairée d'un entrepreneur

L'entreprise doit son succès à sa faculté à s'imposer sur un marché de masse, celui des semi-conducteurs utilisés initialement dans l’informatique, puis dans les consoles de jeu et les PC, et à présent dans les smartphones. André-Jacques Auberton-Hervé déploie les qualités d’un excellent meneur d'hommes : stratégie de recrutement optimale et capacité à innover. Des entreprises réputées sont au nombre des clients de la start-up.

Un spécialiste de la croissance au niveau mondial

La start-up grenobloise Soitec ne tarde pas à exporter ses produits et affiche ainsi un chiffre d’affaires de 372 millions d’euros en 2006. Que ce soit pour l'activité liée aux disques de silicium ou pour d'autres, les clients d’André-Jacques Auberton-Hervé se trouvent dans le monde entier, par exemple en Afrique du Sud et en Arabie saoudite. Il a saisi très vite l’intérêt d’aller chercher une croissance externe. André-Jacques Auberton-Hervé s'est donné les moyens de tenir tête à la concurrence en introduisant Soitec en bourse en 1999.

Son engagement pour le développement durable

En plus de l’énergie solaire déployée dans des pays ensoleillés, Soitec a développé son activité d'éclairage LED et a entre autres équipé une cinquantaine de gares. Pratiquant notamment l’équitation et le ski, André-Jacques Auberton-Hervé est également un amoureux de la nature. L'entreprise d'André-Jacques Auberton-Hervé s'est positionnée en chef de file pour faire face aux enjeux climatiques de demain. Avec la COP 21, la France a montré qu’elle était à la pointe dans le secteur du développement durable.

Alors qu'il n'a même pas 25 ans, André-Jacques Auberton-Hervé voit ses recherches déboucher sur d'importantes innovations spatiales et militaires. Cela lui vaut de participer à une multitude de conférences scientifiques, et il devient une référence. Etudiant particulièrement brillant, il obtient sa thèse à 24 ans, en 1986, et prend part à des conférences mondiales dans les deux domaines qu’il affectionne : le silicium et les semi-conducteurs. A l’école, André-Jacques Auberton-Hervé préfère tout particulièrement la physique et les matières techniques. Ses études d'ingénieur, il les fait sur les bancs de Centrale Lyon, une prestigieuse école.