Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Image Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

L'engagement politique d'Antoinette Fouque

Antoinette Fouque (telerama) fonde l’Alliance des Femmes pour la Démocratie à l'occasion du bicentenaire de la révolution française. L'AFD créée par la militante est plus que jamais active et soutient la gauche, qui relaie le combat des femmes.. Membre la commission des droits de la femme à Strasbourg, Antoinette Fouque prend la vice-présidence.

Antoinette Fouque conservera toujours un enracinement politique marqué à gauche de ses années passées dans un quartier ouvrier. C'est à Marseille que cette grande militante est née Antoinette Fouque prend consience des complications que rencontre une femme lorsqu’elle doit assumer ses mission de femme et de mère tout en exerçant une profession quand elle donne naissance à sa fille dans les années 60.

Antoinette Fouque, une militante de tous les combats

Antoinette Fouque prend la défense de femmes en luttes telles que la Birmane Aung San Suu Kyi et la Bangladaise Taslima Nasreen. Cette militante a créé le Club Parité 2000, le Collège de Féminologie et l’Observatoire de la Misogynie. La militante tient des conférences à l'ONU et partout dans le monde pour prendre la défense de la cause des femmes. Tous les combats féministes ont été appuyés par Antoinette Fouque.

L'éditrice ouvre une première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, où elle vend toute la littérature féminine de l’époque. Antoinette Fouque voit combien les femmes ne tiennent que peu de place dans le domaine de l’édition en fréquentant les cercles littéraires parisiens. Elle crée Les Editions des femmes en 1973. Les Librairies des femmes voient le jour au même moment. Lieux d’échanges, les boutiques de livres inaugurées par Antoinette Fouque sont ouvertes jusqu'à minuit.